Actuassur » Dossiers assurance » Paiement mutuelle

Mieux s’y retrouver dans les remboursements de la mutuelle



Toute le monde le sait, la sécurité Sociale rembourse de moins en moins et de moins en moins bien en plus. De ce fait, il est quasiment obligatoire d’avoir une mutuelle sinon il est quasiment impossible de faire face aux dépenses de santé.

Pour être le mieux remboursé possible, il est important de bien étudier toutes les garanties disponibles avant de choisir telle ou telle mutuelle. De plus, si les médecins chez qui vous vous rendez n’utilisent toujours pas la télétransmission (ce qui est assez rare, mais qui existe encore) et bien, il vous faut penser à rapporter votre feuille de soins à votre caisse d’assurance maladie sinon vous ne serez pas remboursé.

1. Médicaments remboursés, médecins au tarif conventionné, comment s’y retrouver ?


Lorsque vous vous rendez chez n’importe quel médecin, la Sécurité Sociale prend en charge une partie des soins qui vous sont apportés et c’est à la mutuelle de prendre en charge le reste. Seulement tous les médecins ne sont pas égaux face aux remboursements, en effet certains médecins que vous allez rencontrer sont des médecins conventionnés (ils pratiquent des tarifs normaux et ne pratiquent pas le dépassement d’honoraires), des médecins non conventionnés (ils pratiquent des honoraires libres) et des médecins partiellement conventionnés (ils pratiquent des honoraires libres pendant une partie de la journée).

Il vous faudra donc bien faire attention avant de consulter tels ou tels médecins, car le taux de remboursement n’est pas le même selon s’il est conventionné ou non. En effet, la Sécurité Sociale ne prend jamais en charge les dépassements d’honoraires, ce qui fait que les frais restant à votre charge sont plus importants. Les mutuelles peuvent prendre charge les dépassements d’honoraires.

Alors, comment faire pour savoir si votre médecin est conventionné ou non ? La plupart du temps, c’est inscrit dans son cabinet. Vous pouvez également demander à votre mutuelle qu’elle vous donne le nom des médecins conventionnés disponible dans votre région.

Pour finir, il vous faut savoir que certains médicaments ne sont plus remboursés par la Sécurité Sociale et que les mutuelles ne remboursent pas le restant à payer sur les médicaments à étiquettes orange (remboursés à 15% par la Sécurité Sociale).

2. Les différents types de remboursements proposés par les mutuelles


Le meilleur moyen de bien être remboursé, c’est de bien cibler ses besoins avant la souscription. Il faut également que vous vous renseigniez bien sur les soins qui sont pris en charge par votre mutuelle, par exemple si elle participe aux remboursements sur des services de soins peu communs comme la médecine douce, les programmes d’arrêt du tabac, la médecine diététique, etc.

Il est bien évident qu’il est inutile de souscrire à une mutuelle santé pour des garanties qui n’ont aucun rapport avec vos besoins réels (si vous n’avez aucun problème au niveau visuel, il est inutile de tout miser sur les garanties optiques).

Au mieux vous ciblerez vos besoins, au mieux vous serez remboursés.

3. Bien comprendre les remboursements


Les remboursements fournis par les mutuelles sont variables d’une personne à l’autre, car c’est vous seul qui choisissez les garanties que vous voulez. De manière générale, les remboursements fournis par les mutuelles vont de 100% du T.C (tarif conventionné) de la Sécurité Sociale pour aller jusqu’aux frais réels.

Par exemple, pour une consultation, la Sécurité Sociale va vous rembourser 70% sur la base du T.C qui est de 23 euros, ce qui va faire 16,70 euros sur lesquels il vous faudra enlever 1 euro de participation forfaitaire, ce qui vous fera 15,70 aurons de remboursement. Le reste est donc à votre charge si vous n’avez pas de mutuelle. Si vous avez une mutuelle, elle vous remboursera en intégralité ou en partie selon les garanties que vous aurez choisies.

Si vous avez choisi l’option du remboursement à 100 %, voilà ce que ça donne :
Votre mutuelle prend intégralement en charge le reste du remboursement, sachant tout de même que les mutuelles ne prennent jamais en charge les 1 euro de participation forfaitaire. Voici le calcul de ce que vous remboursera votre mutuelle : 23 euros (tarif conventionné) – 16,10 euros (remboursement Sécu) = 6,90 euros.
Dans un remboursement à 100%, le dépassement d’honoraires n’est pas pris en compte.

Si vous avez choisi l’option du remboursement à 200%, voilà ce que ça donne :
Votre mutuelle rembourse donc 200% du Tarif Conventionné de la Sécurité Sociale, ce qui peut vous être très utile si le médecin, chez lequel vous allez, pratique le dépassement d’honoraires. Voici le calcul de ce que remboursera la mutuelle :
46 euros (200% T.C) – 16,10 euros (remboursement Sécu) = 29,90 euros.

Si vous avez choisi l’option du remboursement aux frais réels :
Et bien la mutuelle vous remboursera l’intégralité de ce qui vous reste à payer après la déduction du remboursement de la Sécurité Sociale et des 1 euro de participation forfaitaire.